L’ISTK a produit sa quatorzième promotion de pasteurs au bout de quatre années de formation

 L’institut a produit sa quatorzième promotion de pasteurs au bout de quatre années de formation.
37 nouveaux pasteurs sortent de l’Institut supérieur de théologie
La grande pluie qui s’est abattue cette matinée du 12 mai 2012 dans le chef-lieu du département du Mayo-Kani, n’a en rien entamé la volonté des nombreuses familles venues assister à la sortie solennelle de leurs fils, de l’Institut supérieur de théologie de Kaélé (Istk). A l’occasion de la sortie de la 14e promotion du cycle baccalauréat, la bourgade de Djidoma où il est installé depuis 1958, a accueilli de nombreux invités, venus soutenir les nouveaux pasteurs. Ils sont en effet 37 lauréats, dont 33 de l’Eglise Fraternelle Luthérienne du Cameroun (Eflc), 03 de l’Eglise Evangélique Luthérienne au Cameroun (EELC) et 01 de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC), à avoir reçu leurs parchemins ce jour.
Cette sortie a été l’occasion pour le directeur de l’Istk, Dr. Samuel Dawaï, de rappeler que « pendant quatre années pleines, ces étudiants ont reçu des enseignements de qualité par des enseignants rompus à la tâche malgré les difficultés financières qu’a connues très souvent l’Eglise ». « Vous voici enfin arrivés, l’horizon tant scruté est enfin là. Mais c’est le commencement de la course. C’est le lancement d’une longue course. Vous ne la gagnerez qu’en ayant les yeux fixés sur celui qui vous a appelés à son service. N’abandonnez jamais ! », a-t-il ajouté à l’endroit des nouveaux pasteurs.
Pour le président de l’Eglise fraternelle luthérienne du Cameroun, le révérend Robert Goyek, qui s’est également adressé aux nouveaux pasteurs, « aujourd’hui le centre de la mission s’est déplacé du nord au sud, c’est-à-dire du monde occidental au monde du sud du globe terrestre ». «Plus que jamais nous sommes interpellés à nous engager dans cette mission. Ainsi donc nous sommes appelés à éduquer et former la jeunesse, les hommes et les femmes et les universitaires pour leur responsabilité chrétienne et citoyenne afin d’être utile à la société et à la nation. Nous devons les amener à cultiver l’esprit de la justice et de la paix ; à promouvoir l’esprit de la cohabitation pacifique entre les religions dans une société qui aspire à son développement», a-t-il rappelé. En sa qualité de président du Conseil des églises protestantes du Cameroun (Cepca), le révérend Robert Goyek a indiqué que « le souci de l’Eflc et des autres Eglises protestantes membres du Cepca est d’avoir des institutions capables de relever le niveau d’éducation de leurs ouvriers, afin d’être mieux équipés pour servir le peuple de Dieu et la nation toute entière. C’est pour cela que l’Eflc vient d’ouvrir l’Institut Supérieur de Théologie et qui peut recevoir les candidats des Eglises membres du Cepca ».
L’Institut supérieur de Kaélé a ouvert ses portes en 1956 à Mogodé dans le Mayo-Tsanaga, avant d’être transféré à Garoua en 1957, puis à Djidoma Kaélé en 1958. Il est tour à tour passé de l’appellation Ecole biblique centrale à Ecole de théologie en 1970. En 2011, après plusieurs années de réflexion, l’Eglise fraternelle luthérienne du Cameroun décide de l’ériger en Institut supérieur de théologie, avec l’ouverture effective d’un cycle de licence en théologie.

David Wanedam

Cérémonie de remise de diplômes aux étudiants finissant du Cycle de Baccalauréat en théologie, ce Samedi 12 mai 2012

Eglise fraternelle luthérienne du Cameroun, INSTITUT DE THEOLOGIE, Djidoma BP 25 Kaélé

 COMMUNIQUE

Le directeur de l’Institut de théologie, de l’Eglise fraternelle luthérienne du Cameroun à Djidoma Kaélé, informe les pasteurs et fidèles de la dite Eglise et le public de Kaélé que la cérémonie de remise de diplômes aux étudiants finissant du Cycle de Baccalauréat en théologie, aura lieu le Samedi 12 mai 2012 à Djidoma Kaélé dès 8 heures précises.

 Kaélé, le 30 avril 2012

 Le Directeur,   Rev Dr Samuel Dawai

Concours d’entrée au cycle de Baccalauréeat en Théologie à Institut Supérieur de Théologie de Kaélé (ISTK) !

Communiqué

L’Institut Supérieur de Théologie de Kaélé du Cameroun, lance un recrutement de 25 étudiants pour le cycle de Baccalauréat en Théologie pour l’année académique 2012-2013.

Ce concours est ouvert aux :

  • Candidats laïcs voulant servir comme Pasteurs et titulaires au moins d’un BEPC;
  • Candidats catéchistes ou évangélistes ayant une bonne expérience et ayant au moins le niveau de la classe de 3ème et formés dans une École Biblique.

Les candidats doivent satisfaire aux qualifications spirituelles conformément aux recommandations de l’Apôtre Paul dans 1ti.3 :1-7  et Tt 1 :5-9.

La durée de la formation est de quatre années. Les consistoires doivent s’engager à soutenir leurs candidats d’une manière ou d’une autre. Les candidats qui seront admis à l’issue du concours sont avertis qu’il leur sera demandé de payer leur logement.

Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes :

1-      Une demande manuscrite d’inscription adressée à M. le Directeur de l’Institut,

2-      Une lettre de recommandation du Pasteur et du Président du consistoire pour les candidats de l’EFLC et l’EFLT ou du chef d’Église ou de la personne habilitée pour les candidats des autres Églises sœurs; recommandation envoyée sous pli fermé,

3-      Un bref témoignage personnel d’appel,

4-      Une photocopie de l’acte de naissance et de l’acte de mariage pour les mariés,

5-      Une photocopie certifiée conforme du diplôme,

6-      Une photocopie du diplôme de l’école biblique pour les candidats catéchistes ou évangélistes,

7-      Un certificat médical datant de moins de trois mois,

8-      Une somme non remboursable de 10.000Fcfa pour les frais de concours.

Le dossier complet est attendu au plus tard le 15 Avril 2012 et doit être déposé à la direction de l’Institut à Kaélé. Le concours est prévu le 17 Avril 2012. Livée à Djidoma/kaélé est prévue le 16 Avril.

Le concours portera sur les matières suivantes : Français (Dictée-Questions), Dissertation et connaissance biblique.

Le Directeur

Rev Dr Samuel DAWAI