Séminaire des filles à Batchenga organisé par le district de la Haute Sanaga de l’EFLC

INFORMATION

le district des jeunes de la haute sanaga organise un seminaire des filles du 24 au 26 aout 2012 a Batchenga. ce seminaire sollicite l’apport technique des frères et soeurs sur les questions de gestions de sentiments , mariages précoces, éducation sexuelles. vos contributions sont attendues dans les prochains JOURS. ces contributions peuvent être documentaires, intervention pendant le séminaires ou contributions a travers des mails.

le SG Consistoire de Yaoundé  ANDRE BONGO.  (bongoandre14@yahoo.fr)

« The Bible champion’s ligue » du consistoire de Kaélé

« Le concours de la Bible « , édition 2012,  lancé par le Bureau National de la JCEFLC a effectivement fait objet d’une positive préoccupation dans tous les consistoires de l’EFLC.

Dans le consistoire de Kaéle, constitué des 08 Districts et comptant environ 243 jeunes, la Paroisse de Lara a remporté la compétion face à la Paroisse Francophone de kaélé, les deux finalistes.

Une expérience vitale de l’amour de Dieu

« Seigneur, tu as défendu la cause de mon âme, Tu as racheté ma vie » Lamentations  3 : 58

 Quelle attitude positive dans les propos du Prophète ! Aucune lueur de doute. Loin de dire : « j’espère ou je crois ou encore je pense que Dieu a défendu la cause de mon âme ». Il parle comme d’une réalité qui ne doit pas être discutée. « Tu as défendu la cause de mon âme. »

Oui bien-aimé, Que nous puissions, avec l’aide de Dieu, secouer ces doutes et ces craintes qui entravent tellement notre paix, notre liberté et notre consolation.

Que notre prière et notre vœux profond soient de mettre fin à ce phénomène nuisible de doute et du soupçon, et que nous soyons capables de parler avec la voix claire, audible de la pleine assurance.

Voyons oh! Bien-aimé(e)s, avec quelle reconnaissance parle le prophète. Il attribue toute la gloire à Dieu seul! Aucun mot à propos de lui-même ou de ses intercessions propres. Il n’attribue pas sa délivrance à un homme, et encore moins à son propre mérite; mais il dit: « Seigneur, tu as défendu la cause de mon âme; tu as racheté ma vie. »

Oui, un chrétien doit cultiver en permanence un esprit reconnaissant; et spécialement après de délivrances. Nous devons préparer un cantique pour notre Dieu. Méditons cette 5ème strophe du N° 236 du cantique  Chants de victoire qui dit :

« Il a saisis mes mains tremblantes; j’ai dit amen à ce contrat ! Il étend ses mains bénissantes, c’est en effet lui qui combat. Et les yeux fermés, je m’avance, tranquille, sur le droit chemin. J’entonne un chant de délivrance; Il peut tout, car je ne suis rien ! »

Jérémie semble joyeux, lorsqu’il décrit la miséricorde du Seigneur ; pourtant Il fut un jour jeté dans un cachot, et c’est ce même prophète, celui des « Lamentations; » dont  nous entendons la voix allant jusqu’au ciel : « Tu as défendu la cause de mon âme; tu as racheté ma vie. »

Nous devons être chacun pour sa part un temple rempli des chants de  reconnaissance, et chaque jour doit être un encensoir dont le doux parfum des actions de grâces monte vers le ciel.

 Ô enfants de Dieu, cherchons à vivre une expérience vitale de la charité du Seigneur, et quand nous y serons parvenus, parlons-en d’une façon positive; chantons avec reconnaissance; crions d’une manière triomphale.

Que Dieu te bénisse !

Valentin Makomra